Chapelle Royale à Dreux

Louis-Philippe 1er accédant au trône en 1830, entreprend la transformation de la chapelle qu’il jugeait trop petite. De la chapelle familiale, le roi veut faire une nécropole destinée à accueillir la dynastie naissante des Orléans.


Les travaux d’extension durent de 1839 à 1845. D’une structure originelle très classique, l’architecte Lefranc décide de rompre le style en s’orientant vers le néo-gothique, très en vogue à l’époque.